fbpx

Le fil d’une histoire, une histoire de fil

Fifi Chachnil fait rougir le Musée des Beaux-Arts et de la dentelle

Célèbre pour ses dessous féminissimes, Fifi Chachnil est l’invitée spéciale du Musée des Beaux-Arts et de la Dentelle d’Alençon, du 4 juin au 31 août 2022. Cousue de fil de soie, avec la complicité de la Scène nationale 61 qui la suit de près depuis 10 ans, cette exposition est conçue comme une libre plongée dans le cabinet féérique d’une styliste-artiste fantasque et facétieuse, à travers 38 ans de créations, d’amitiés artistiques, d’audace et de tralalas.
Sa figure de style : « l’éternel féminin » comme un manifeste « fémininiste »

Depuis l’ouverture de sa maison de couture parisienne en 1984, Fifi Chachnil dessine les infinies variations d’une même partition : une ode au corps féminin, qui sublime ses attributs avec une légèreté mâtinée d’insolence subversive. Quérir l’éternel féminin, pour Fifi, c’est cultiver son style en toute liberté, au mépris du diktat des tendances, à la gloire d’une féminité charnelle, exubérante et… très culottée !

Mieux que des mondes parallèles, des mondes qui se mêlent

Affranchie des podiums, Fifi Chachnil renverse les codes de la mode pour explorer d’autres espaces de création. Styliste « à musée », elle fait défiler ses modèles à Beaubourg (1985) tandis que le Victoria et Albert Museum de Londres (2016) abrite ses installations. Rêvant la vie comme une comédie musicale, elle fait tout un spectacle de ses défilés, qu’elle met en scène à la patinoire, au cirque, ou plus récemment dans des lieux mythiques des nuits parisiennes (Lido, Crazy Horse…).

Comme un grand album de famille

Dans le cercle des « Fifidèles », cohabitent Madonna ou Kylie Minogue, pour qui elle créa des costumes dans les années 90, Philippe Katerine, avec qui elle vient à la chanson dans les années 2000, la photographe allemande Ellen von Unwerth ou encore Charles Petit et Pierre&Gilles, les amis de toujours. Le fil qui relie ces amitiés artistiques est fait d’humour, d’auto-dérision, et d’un penchant pour l’excentricité joyeuse, comme en témoigne cette exposition… joyeusement excentrique.

In love with Alençon

Il y a 12 ans, Fifi foulait pour la première fois les pavés de la Cour carrée de la Dentelle de ses mules à pompons ! C’était en juillet 2010, déjà à l’invitation de la Scène nationale 61, pour une soirée carte blanche autour de son premier album, dans le cadre des Échappées belles. Au soir du 4 juin 2022, elle fera son grand retour, même lieu, même heure (20h), pour susurrer sous les étoiles, les mélodies de son nouvel opus, un hymne à l’amour qui tient en 4 lettres « L.O.V.E ».

Entre ces deux moments clés, Fifi est restée au bout du fil de la Snat 61, avec quelques micro-incursions dans la programmation, jusqu’à cet ambitieux projet de jumelage intitulé « À vos blouses », mené par la créatrice auprès d’une trentaine d’élèves du Lycée agricole d’Alençon, en filière professionnelle SAPAT (Services aux personnes et aux territoires), de novembre 2020 à mai 2021, en partenariat avec le Musée des beaux-arts de la Dentelle.

Au programme, la co-création d’une collection de blouses de travail customisées selon la personnalité et la morphologie de chaque lycéenne, et la présentation de cette collection sous la forme d’un défilé flashmob chorégraphié, au Théâtre d’Alençon.

© Pierre et Gilles

© Pierre et Gilles

Exposition au Musée des Beaux-Art et de la Dentelle

du samedi 4 juin au mercredi 31 août 2022

Horaires

Mois de juin
Ouverture du mardi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 18h du samedi au dimanche de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h fermeture hebdomadaire le lundi

Mois de juillet et août
Ouverture du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 18h du samedi au dimanche de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h